Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Écologie Photographies
Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez par email

 

Plan de Gandin (2863m)

Haute Ubaye

Alpes de Haute Provence

 

Latitude  44° 35' 33'' N
Longitude 6° 55' 17'' E
Altitude 2 863 m

 

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



 

Itinéraires d'accès au Plan de Gandin

HORS SENTIER, PEU BALISÉ, SAUVAGE, LONG

      La Haute Ubaye (Alpes de Haute Provence) s’ouvre sur des paysages d’altitude uniques : immenses et imposants, ouverts et colorés, naturels et sauvages.
Notre destination est le vallon de Maurin, enclavé entre les montagnes italiennes et le massif du Queyras (Hautes-Alpes). Une étroite route départementale (D25) serpente le long de l’Ubaye et remonte les 13 km qui séparent Saint-Paul-sur-Ubaye de l'ancienne section communale de Maurin, représentée aujourd’hui par l’ensemble des trois hameaux : La Barge, Maljasset et Combrémond. Le parking de Maljasset (1 890 m) marque le point de départ de nombreux itinéraires de randonnée, évoluant chacun dans un décor typique. Celui qui nous intéresse, nous emmène au Plan de Gandin (2 863 m), où quelquefois, au printemps, un lac se forme.

      L'accès au village de Maljasset peut se faire en voiture depuis Saint-Paul-sur-Ubaye (accès routier n°1), Barcelonnette (accès routier n°2), Larche (accès routier n°3) ou Guillestre (accès routier n°4), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée :

  N°1 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©
S'arrêter au Plan de Gandin sur l'itinéraire décrit ci-dessus.

 

  Contexte géologique du Plan de Gandin

      Tout autour du Plan de Gandin (2 863 m), à des altitudes dépassant 3 000 m, se dévoile le fond de l'océan Téthys ligure ou océan liguro-piémontais; un océan profond de plus de 3 000 m, il y a 150 millions d'années. Les roches qui caractérisent la croûte d'un océan"La croûte océanique est composée de basaltes, de gabbros et parfois de serpentinites. Plus lourde que la croûte continentale, sa densité est comprise entre 2,9 et 3. Son épaisseur varie entre 1 et 10 km." (serpentinites"La serpentine ne constitue pas un minéral unique: c'est un ensemble de minéraux qui ont été regroupés sous ce nom général. Les serpentines résultent de l'hydratation de l'olivine, qui est un des minéraux composant la péridotite. La péridotite est la roche qui constitue la majeure partie du manteau terrestre. Lorsque la péridotite subit un métamorphisme avec hydratation, elle se transforme en une roche métamorphique nommée serpentinite. Les réactions chimiques qui transforment le minéral d'olivine en minéraux de serpentine, et de ce fait la roche de péridotite en roche de serpentinite, portent le nom de serpentinisation. La serpentinisation d'une péridotite donne une serpentinite."), ainsi que les sédiments qui recouvrent cette croûte (calcaires"Du latin « calcarius », calcaire, chaux, les calcaires sont des roches sédimentaires, tout comme les grès ou les gypses, facilement solubles dans l'eau, composées majoritairement de carbonate de calcium CaCO3." métamorphisés"Le métamorphisme (du grec metá, au-delà, après et morphế, forme) désigne "l'ensemble des transformations subies par une roche (sédimentaire, magmatique ou métamorphique) sous l'effet de modifications des conditions de température, de pression, de la nature des fluides et, parfois, de la composition chimique de la roche. Ces transformations, qui peuvent être minéralogiques, texturales, chimiques ou encore structurales, amènent à une réorganisation des éléments dans la roche et à une recristallisation des minéraux à l'état solide."
Christian Nicollet (2010) « Métamorphisme et géodynamique », Paris, Dunod, coll. « Sciences Sup »,‎ février 2010"
en marbres"Du latin « marmors », marbre, le marbre est formé de sédiments calcaires, relativement purs et homogènes, recristallisés par métamorphisme. Le marbre jurassique (marbre blond) a été formé à partir des sédiments calcaires océaniques qui se sont déposés au Jurassique et qui ont été métamorphisés bien plus tard au Tertiaire." sous l'effet conjugué des hautes températures et pressions qui régnaient lorsque les Alpes ont commencé à se former, il y a 40 millions d'années), affleurent ici. (Fig. 1)


Fig. 1
Représentation schématique des différences entre les croûtes océanique et continentale

 

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°2 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

 

  Contexte écologique du Plan de Gandin

      À l'extrémité NORD-EST du département des Alpes-de-Haute-Provence, dans la Haute Ubaye, le site naturel qui héberge le Plan de Gandin (2 863 m), est installé sur la commune de Saint-Paul-sur-Ubaye. Il surplombe l'Ubaye depuis sa rive gauche sur des versants exposés globalement NORD-OUEST. L'ITALIE est à l'EST,  le Queyras (Hautes-Alpes), plus loin, s'étale du NORD à l'OUEST.

      Situé dans la zone biogéographique intra-alpine, ce secteur est soumis à un climat de haute montagne aux contrastes thermiques marqués.

      Débutant à l'étage de végétation alpin à 2 312 m d'altitude (Bergerie de Chabrière), le site s'étend à l'étage nival où il culmine à 3 216 m à la Tête de Malacoste. La végétation est principalement composée de pelouses alpines, de formations rases des combes à neige, d'éboulis ainsi que d'escarpements rocheux.

      Le site comprend les habitats suivants :
- les bas-marais"Partie la plus basse d'un marais." pionniers arctico-alpins à Laîche bicolore (Carex bicolor),
- les bas-marais alcalins à Laîche de Davall (Carex davalliana),
- les bas-marais acides,
- les éboulis calcaires alpins,
- les éboulis siliceux alpins,
- les formations végétales des rochers et falaises calcaires et siliceux.

      Le site comprend principalement les espèces végétales suivantes :
- la Laîche bicolore (Carex bicolor), rare Cypéracée des marécages arctico-alpins froids d'altitude,
- l'Orchis nain des Alpes (Chamorchis alpina),
- le Saxifrage fausse diapensie (Saxifraga diapensioides),
- la Primevère marginée (Primula marginata), spectaculaire plante des parois calcaires,
- le Scirpe alpin (Trichophorum pumilum), rare Cypéracée circumboréale des bas-marais"Partie la plus basse d'un marais." froids d'altitude.

      Le site comprend principalement les espèces animales suivantes :
- le Lièvre variable (Lepus timidus), relique de l'époque glaciaire, qui fréquente des milieux assez variés (alpages, éboulis, landes, forêts, pelouses, champs, cultures, friches) entre 1 200 et 3 100 m d'altitude,
- la Perdrix bartavelle (Alectoris graeca), Galliforme méridional de montagne recherchant les versants montagneux ouverts et ensoleillés avec des barres rocheuses, entre 1 400 et 2 400 m d'altitude, c'est à dire plus bas que le Plan de Gandin,
- le Lagopède alpin (Lagopus mutus), Galliforme relique de l’époque glaciaire d'origine arctique, qui fréquente les reliefs de croupes et de crêtes fréquemment balayés par le vent (reliefs qui de ce fait sont à la fois déneigés [l'animal y trouve sa nourriture] et enneigés [l'animal peut s'y enfouir pour se protéger]).

      Inventaire de la faune et de la flore: INPN n°1 et INPN n°2
 

  N°1 d’après le site INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel inpn.mnhn.fr, Copyright ©

  N°2 d’après le site INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel inpn.mnhn.fr, Copyright ©

 

 

Photo n°20100725
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Plan de Gandin (2863m).
Vue direction NORD-NORD-OUEST.

Photo n°20100726
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Plan de Gandin (2863m).
Vue direction NORD-OUEST.

Photo n°20100727
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Vue générale NORD-EST sur :

- un bout du Bric de Rubren (3340m) ou Mongioia, au centre gauche,
- la Tête de Malacoste (3212m), au centre,
- la Tête de Gandin (3155m), à droite et au loin,
- le plan de Gandin, en bas à gauche.

Photo n°20100728
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Depuis le Pas de Gandin (2985m);
Vue NORD-EST sur :

- un bout du Bric de Rubren (3340m) ou Mongioia, au centre gauche,
- la Tête de Malacoste (3212m), au centre,
- la Tête de Gandin (3155m), à l'extrême droite et au loin,
- le plan de Gandin, en bas à gauche.

Photo n°20100729
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Plan de Gandin (2863m).

Photo n°20100730
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Plan de Gandin (2863m).

Photo n°P1000623
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Depuis le Pas de Gandin (2985m);
Vue NORD-NORD-OUEST sur :

- le Péouvou (3230m), à l'extrême gauche et au loin,
- la Roche Noire (3134m), sur la gauche et au loin,
- le Cirque de la Gavie, au-dessous d'un affleurement de roches noires (serpentinites),
- le plan de Gandin, en bas à droite.

Photo n°P1000622
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Depuis le Pas de Gandin (2985m);
Vue NORD-NORD-OUEST sur :

- le massif des Écrins, à l'extrême gauche et au fond,
- le Péouvou (3230m) (calcaires triasiques), sur la gauche et au loin,
- la Roche Noire (3134m) (serpentinites), au centre et au loin,
- le Cirque de la Gavie (serpentinites), au-dessous d'un affleurement de roches noires (serpentinites),
- le plan de Gandin, en bas à droite,
- des schistes lustrés, bien visibles au premier plan, qui se retrouvent dans toute la partie droite de ce paysage.

Photo n°P1000618
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Depuis le Pas de Gandin (2985m);
Vue NORD-EST sur :

- un bout du Bric de Rubren (3340m) ou Mongioia, à gauche,
- la Tête de Malacoste (3212m), sur la gauche,
- la Tête de Gandin (3155m), sur la droite et au loin,
- le plan de Gandin, en bas à gauche.

Photo n°P1000617
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Vue générale NORD-EST sur :

- un bout du Bric de Rubren (3340m) ou Mongioia, au centre gauche,
- la Tête de Malacoste (3212m), au centre,
- la Tête de Gandin (3155m), à droite et au loin,
- le plan de Gandin, en bas à gauche.

Photo n°P1000613
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Affleurement de serpentinites (roches noires) au-dessus du Plan de Gandin.

Photo n°Panorama_gandin_noir
Plan de Gandin (2863m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Cirque de la Gavie, au NORD-OUEST du Plan de Gandin.

Les serpentinites (roches noires) qui affleurent dans ce paysage, témoignent de la présence d'un fond océanique ancien : c'était l'océan Téthys Ligure ou océan liguro-piémontais ; un océan profond de plus de 3 000 m, il y a 150 millions d'années.
Roche en place sur la crête ; paquets tassés en contrebas et, entre les deux, éboulis masquant la crevasse de glissement.

Photo n°20100731
Bergerie de Chabrière (2312m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Bergerie de Chabrière (2312m), vue sur le Pic du Pelvat (3220m).

Photo n°20100732
Bergerie de Chabrière (2312m) (Haute Ubaye, Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Bergerie de Chabrière (2312m), vue sur le Pic du Pelvat (3220m).

 

Haut de page Retour au sommaire Autres lacs de la Haute Ubaye Autres lacs des Alpes de Haute Provence